Masque tissu : est-il efficace ? Quel tissu choisir ? Comment le fabriquer soi-même ?

Masque Tissu branchés

Le masque tissu est la nouvelle star sur nos visages : devenu l’accessoire barrière de tous les jours en France, on peut le voir dans tous les coloris, à motif fleur ou étoile, pour adulte et enfant, et même accordé à sa tenue ! Ce masque de protection, très assimilé aux masques barrières grand public et non pas sanitaires, a vu le jour au moment des mois de confinement, au moment où les stocks de masques chirurgicaux et FFP2 étaient en rupture et prioritairement mis à la disposition des professionnels de santé.

En France, nombreux, à la maison, sont ceux qui ont ressorti leurs accessoires de couture pour faire leurs propres masques « filtres » et se protéger, encouragés par la mise à disposition de tutoriels et patrons en ligne, d’abord par le centre hospitalier de Grenoble, puis par l’Association française de normalisation (AFNOR), qui face à l’urgence de la situation, a mandaté les avis et l’expertise de 150 professionnels de l’AFNOR et de la médecine infectieuse pour orienter au mieux les professionnels de la couture et les particuliers dans la fabrication des masques barrière..

A notre avis le masque « filtre » en tissu lavable réutilisable présente l’avantage d’être plus écologique, à l’heure où les autres masques et autres produits jetables et à usage unique refont leur apparition. En France et dans de nombreux autres pays, nous pouvons voir jetés par de nombreuses personnes à même le sol,sans être ramassés, ces masques qui finissent par polluer plages et océans et mettent 450 ans à se dégrader. Un problème soulevé dès le mois de mai par divers médias. Ainsi, nous pouvons voir que de très nombreux clients privilégient donc les marques, les commerçants écoresponsables et les masques en tissu lavable. Laver 10, 20 ou 30 fois un masque lavable permet d’avoir une action non négligeable sur la planète et de réutiliser un masque sur un mois ou deux.

A votre avis le masque en tissu réutilisable est-il efficace ?

Oui, les masques en tissu constituent des filtres efficaces contre la propagation du Covid-19. Pour autant, il faut ajouter que cette efficacité est soumise à conditions car tous les tissus ne se valent pas, et la fabrication d’un masque nécessite de mixer des tissus différents (tissés et non tissés), y compris l’utilisation d’au moins 3 couches de tissus.

En effet, les masques tissus visages lavables ne sont efficaces qu’à partir du moment où ils ont une action de filtres contre les particules à hauteur des normes édictées par l’AFNOR. Ces normes diffèrent selon que l’on fabrique des masques de type 1 ou des masques de type 2 :

  • Le masque de type 1, fait pour les professionnels en contact avec le public (agents de police, livreurs, caissiers…) filtre au moins 90% des aérosols d’une taille de 3 microns.
  • Le masque de type 2, porté par tout un chacun dans un contexte social comme les transports en commun ou le centre-ville, filtre au moins 70% des aérosols de 3 microns. En tant que client, c’est le type de masque barrière que vous trouvez auprès de certains autres vendeurs en ligne pour vous protéger.

Où acheter un masque en tissu réutilisable et à quel prix ?

Si vous entamez une recherche pour un achat masque tissu AFNOR pour adulte ou enfant, sachez que vous trouverez tout sur notre site de la marque RUKO Plus. Nous autres fabriquons nos produits, fournissons de grandes enseignes Françaises aussi et assurons pour toute commande de n’importe quel masque tissu une livraison, expédition rapide. Nous faisons très attention aux avis de nos clients qui portent les masques au quotidien et donc doivent être assurés d’une bonne qualité et d’un grand confort.

→ Toujours à la recherche d’avoir d’excellents produits nous tenons à préciser aussi que nos masques Ruko vont bien au-delà des normes édictées par l’AFNOR, avec une notation du blocage à 100% des particules de 3 microns et à 99,4% des particules de 1 micron.

Si vous désirez effectuer une commande sur notre site, vous pouvez aussi nous contacter et nous envoyer une demande de devis, nous assurons aussi les livraisons que les expéditions, avec un envoi rapide.

Si vous passez commande d’un masque barrière en ligne ou autres vendeurs e-commerce, assurez vous de bien vérifier ses propriétés de filtres de l’air. De plus toujours vérifier les avis si vous en trouvez. Assurez-vous aussi que le fait de le mettre en machine plusieurs fois n’altère pas son action et qu’il soit aux normes afnor.

Dans les critères de sélection, assurez-vous que tout masque tissus visage réutilisable que vous achetez combine bien tissu tissé et non tissé : c’est cette combinaison qui assure une action de filtres optimale. Mais surtout, vérifiez que le produit soit labélisé AFNOR avec la certification « masque AFNOR barrière de certification 1 ou 2 », qui vous assure que le masque fait bien barrière au virus. Vérifiez que la boutique soit déclarée en France pour plus de sécurité.

Lors de votre masque afnor tissu achat soyez également attentif au confort et la bonne respirabilité du masque, surtout à l’approche de l’été et des fortes températures. Porter un masque pendant 4 heures peut s’avérer très contraignant, surtout en situation de promiscuité ou d’exercice physique telle que la marche à pied ou les tâches de tous les jours. Le masque doit vous protéger en toute circonstance.

Enfin sur la question du prix : en tant que client, positionnez-vous sur une fourchette de prix entre 3€ et 12€, sachant que le prix moyen est aux alentours de 4-5€. Selon le site 60 millions de consommateurs, le prix moyen d’un masque lavable 10 fois et de 3€. Le client doit diviser le tarif par le nombre de lavages possibles pour obtenir le prix unitaire.

A votre avis combien de lavages pour un masque en tissu AFNOR ?

Des bons masques tissu lavables réutilisables doivent assurer le même bon niveau de protection et de confort après plusieurs lavages (l’AFNOR ne donne de notation certifiante que pour les masques résistants à au moins 5 lavages). Dans le cas du tissu, celui-ci perd de ses propriétés filtrantes au lavage (la maille est moins épaisse) et de sa respirabilité (les mailles se resserrent, ne permettant plus d’évacuer le gaz carbonique issu de l’expiration et dangereux pour la santé).

Selon AFNOR « Pour les masques grand public réalisés par des industriels du textile, les seuils de lavage sont plus élevés : 10, 20, 30 lavages ou plus peuvent être revendiqués.  » Source

Masques réutilisables et lavables 50 lavages ?

Il est possible de réutiliser un masque 50 fois, mais celà reste encore très rare! RUKO PLUS a toujours pour désir de continuer à rechercher l’excellence en se mettant à la place du consommateur qui désire ajouter plus de sécurité et de confort pour son personnel, sa famille et s’assurer de la durabilité du produit. Ainsi avoir soumis nos masques réutilisables et lavables visage à de nombreux test, nous cherchions à atteindre les 50 lavages !

Les masques tissu lavables de la marque RUKO PLUS ont été homologués 50 lavages !

La performance de notre masque après 50 lavages, testée par l’IFTH, est de 100% pour 3 μm.

Respirabilité du masque tissu AFNOR ?

Selon un avis d l ’AFNOR, chaque masque tissu doit avoir une résistance à l’inspiration de 2,4 mbars et à l’expiration de 3 mbars, soit une perméabilité́ du tissu à l’air de 96 l/m2/s minimum avec une dépression de 100 Pa.

→ Une norme là encore surpassée par nos masques Ruko, avec une respirabilité 3,7 fois supérieure avec 360 L.m².S-1 pour une dépression de 100 PA.

Selon la qualité des tissus utilisés, chaque masque tissu réutilisable a sa propre durabilité . La plupart du temps, le masque tissu doit être changé toutes les quatre heures pour garder un niveau de protection optimal. Il faut le mettre de coté immédiatement. Ne le mettez pas dans votre panier à linge avec vos autres vêtements.

Quel tissu choisir pour fabriquer son masque à la maison ?

Une expérience menée par les chercheurs de l’Université de Chicago aux Etats-Unis a permis de tester les capacités de résistance de différents tissus. Le coton remporte la palme de la fiabilité, mais il doit être doublé par une matière non tissée telle que la mousseline ou le molleton pour être efficace. La soie et la flanelle passent elles aussi l’épreuve du feu, détenant des propriétés filtrantes et respirantes suffisantes. Avoir le choix permet d’utiliser une multitude d’imprimés, des fleurs aux rayures en passant par les étoiles !

Le guide d’exigences minimales, de méthodes d’essais, de confection et d’usage publié par l’AFNOR en France explicite le type de tissu à utiliser pour fabriquer le masque tissu idéal à la main. Il faudrait pour chaque type (1 et 2) utiliser trois couches de tissu et varier les matières :

Un masque en tissu de type 1 pour adulte nécessite 3 couches :

  • Première couche : coton 90g/m2
  • Seconde couche (milieu) : non tissé 400g/m2
  • Troisième couche : coton 90g/m2

Un masque en tissu de type 2 pour adulte nécessite une couche intermédiaire moins épaisse :

  • Première couche : coton 90g/m2
  • Seconde couche (milieu) : non tissé 200g/m2
  • Troisième couche : coton 90g/m2

Dans l’éventualité où vous n’auriez pas de tissu à disposition chez vous, il peut être recommandé utiliser le coton d’une chemise ou d’un torchon, doublé avec le tissu d’un tee-shirt de sport technique. Il vous faudra aussi de bons élastiques ou lanières à attacher derrière la tête, et du fil.

Quel type de masque en tissu AFNOR choisir ?

Le masque en tissu réutilisable idéal comporte trois plis ou présente une forme dite “bec de canard”. Les patrons pour adultes sont disponibles sur le site de l’AFNOR depuis le mois d’avril. Le masque en tissu peut être réalisé au moyen d’un fil et d’une aiguille mais il sera plus facile de le fabriquer avec une machine.

Quel est le matériel est recommandé pour faire des masques en tissu réutilisables à la main ?

  • Deux rectangles de tissu en coton 20 x 20 cm
  • Un rectangle de tissu mousseline ou molleton 15 x 20 cm
  • Des bandes élastiques ou bandes d’attache en tissu à nouer à l’arrière du crâne
  • Un mètre de couturière
  • Du fil et des aiguilles ou une machine

Je n’ai pas d’élastiques à la maison, est il possible de faire tenir un masque sans élastique ?

Bien entendu, il vous suffit d’utiliser du tissu ou des petites cordelettes, ficelles ou tout ce qui pourra faire office de liens d’attache.

Masque Tissu design

>> Pour plus d’information, voir le guide publié par l’AFNOR.

Comment utiliser un masque en tissu AFNOR ?

En France, l’AFNOR a édicté des règles strictes quant à l’utilisation et au port du masque en tissu réutilisable qu’il s’agit de respecter à la lettre chaque jour :

  • Conditionner le masque dans une pochette en plastique stérile et fermée,
  • Se laver les mains au savon ou au gel hydroalcoolique avant de manipuler son masque,
  • Prendre le masque par les lanières en ne touchant pas la partie faciale,
  • Couvrir le milieu du visage avec le masque en ajustant les élastiques ou lanières derrière les oreilles ou la tête de façon à ce que le masque soit bien calé au milieu visage,
  • Remonter le masque sur le haut du nez, l’ajuster sous le menton et s’assurer qu’il est bien hermétique au milieu et sur les bords du visage,
  • Une fois dehors, évitez les contacts manuels inutiles avec de potentielles surfaces infectées. Il faut aussi se laver les mains au gel hydroalcoolique à chaque contact et éviter à tout prix de porter ses mains à son visage,
  • Respectez les mesures de distanciation sociale et appliquez l’ensemble des gestes barrières,
  • Ne retirez pas votre masque pour boire ou manger. Si cela arrive, changez de masque.
  • Ne positionnez pas votre masque ni sous le menton, ni en haut du front, car il entrera en contact avec des parties de votre visage potentiellement porteuses de particules contaminées,
  • Ne mettez pas votre masque dans votre poche ou votre sac-à-main une fois utilisé : pensez à emporter un sac en plastique avec vous, glissez-le dedans et fermez le sac bien hermétiquement.
  • Une fois chez vous, mettez votre masque à la machine à laver et lancez un cycle de 30 minutes à une température de 60°C. Si votre masque est hors d’usage, mettez-le dans un sac en plastique hermétique et jetez-le à la poubelle.

Combien de temps porter son masque en tissu ?

L’AFNOR recommande une utilisation maximum de 4 heures. Pourquoi ? L’action de respiration par le nez et la bouche provoque une humidification du masque qui désagrège ses propriétés filtrantes. Une fois humide, le masque est jugé inopérant contre le virus. Il faut le jeter, le laver et en changer. Plusieurs masques par jour sont donc nécessaires et il vous faut anticiper du stock.

Comment stériliser son masque tissu ?

Le port du masque entraîne sa possible infection par le virus qui circule toujours en France. Vous devez donc être extrêmement attentif à sa stérilisation une fois de retour chez vous pour vous protéger. L’AFNOR préconise un lavage en machine à une température de 60°C pendant 30 minutes. L’action du tambour mêlée à l’eau chaude et à la lessive permettra de pénétrer dans toutes les couches de tissu de votre masque et le laver parfaitement. Vous pouvez au préalable et même régulièrement faire tourner la machine à vide ou au moyen de javel à une température de 60 ou 95°C. Si vous ne pouvez pas faire tourner de machine immédiatement, isolez votre masque dans un contenant hermétique avant de le laver, et désinfectez le contenant par la suite.

L’AFNOR déconseille fortement de faire tremper le masque réutilisable dans l’eau bouillante et de le laver à la main. Pourquoi ? L’eau bouillante est à une température si élevée qu’elle peut endommager les tissus et donc l’action de filtre du masque, et le frottement à la main manquera certaines parties ou sous-couches du tissu potentiellement infectées. Il est également déconseillé de laver le masque à la javel ou au gel hydroalcoolique : ce sont des produits nocifs pour la santé, or le masque couvre nos voies respiratoires.

L’action désinfectante du four, du micro-onde ainsi que du frigo est également démentie par l’AFNOR. Laver au savon est la seule option pour vous protéger du virus !